31-08-09

Sud-Ouest 31 augustus

 

Le bel hommage rendu à l'abbé Roger Idiart

 

Les obsèques de l'abbé Roger Idiart ont eu lieu samedi matin, dans une église d'Ascain trop petite pour contenir la foule de ceux « venus accompagner le parent, le frère, l'ami ». « Et le confrère serviteur de l'Église de notre Pays Basque » ajoutait Mgr Marc Aillet.

Concélébrée par Mgr le cardinal Roger Etchegaray, par Mgr l'évêque Marc Aillet et par plus de cinquante prêtres dont son frère aîné, Michel Idiart, la cérémonie a respecté les volontés de Roger Idiart : la feuille de messe avait été écrite et préparée par le défunt lui-même, en janvier 2003, avec des « chants composés par lui, sur des airs populaires bien connus qu'il affectionnait particulièrement ».

Analyse politique et humour

Celui qui était « aimé des croyants et des incroyants et Labourdin aimé des Souletins, a choisi sa sortie de scène » déclarait l'abbé Mikel Epalza, annonçant l'écoute du témoignage audio que Roger Idiart avait enregistré en juillet 2006, en vue de ses obsèques.

Les paroles de l'homme qui évoquait par-delà la mort son parcours de prêtre et de militant, décrivant sa « basquitude », passant de la gravité de l'analyse politique à l'humour, ont alors été longuement applaudies tandis que des sourires pouvaient se lire sur nombre de visages. « L'humour a toujours été un de ses moyens de prédilection, voire de prédication » disait encore Mikel Epalza, rappelant « la jovialité, le franc-parler, la joie de vivre qui ont fait de Roger Idiart un homme exceptionnel ».

Pendant la cérémonie, plusieurs chanteurs lui ont rendu un vibrant hommage musical dont Pantxoa ta Peio, un groupe de Souletins, le bertsu Fermin Mihura...

Roger Idiart repose dans le caveau familial, au cimetière d'Ascain. Sous des gerbes de fleurs aux couleurs du drapeau basque (rouge, vert et blanc).

Auteur : Annie Dumay

 

09:19 Gepost door F. in Actualiteit | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.