07-06-09

Pétition à signer!!!!!

 

Obama est-il le porte-parole d’un réseau terroriste international?

 

 

« Unes » explosives le 27 janvier dernier : Caterpillar annonce la suppression de vingt mille postes à travers le monde et des firmes comme Microsoft, ING, Opel... s'apprêtent également à effectuer des coupes sombres. Les médias sont formels : les sites frappés seront nombreux, les victimes des licenciements légions.

 

Brutalement touchées du jour au lendemain... Quatre vingt mille familles peuvent ainsi être plongées dans l'insécurité. Est-il besoin de preuves plus accablantes pour démontrer que le « marché » sème panique, misère et désolation au sein des populations ?

Aucune cible ne sera épargnée ! Décennie après décennie, l'économie de marché détruit massivement le travail et casse les droits qui y sont attachés, précarise les employés et marginalise les chômeurs. Pour formuler le constat clairement : à chaque minute de nos vies, le marché nous terrorise et comme fossoyeur de l'emploi, il broie les travailleurs...

 

D'après des législations récentes, sont notamment qualifiés d'infractions terroristes « les actes qui déstabilisent gravement les fondements économiques de la société ». Même le Code pénal l'énonce donc : à n'en plus douter, le marché constitue bel et bien une organisation terroriste !

 

Lors de son allocution d'investiture, le président américain a rappelé à la planète cette évidence : « Le marché apporte la liberté aux hommes ».

Une piste pour les procureurs maccarthistes... Cette communication d'Obama ne relèverait-elle pas de l'apologie du terrorisme, ne s'agirait-il pas d'une revendication assumée des attentats du 27 janvier ? Et la faillite de GM ne constituerait-elle pas une nouvelle pièce à verser au dossier ?

 

Le « libre marché » : combien de vies violentées, brisées, suicidées ?

Lieu : T.P.I.

Nom : Barak Obama

Chef d'inculpation : porte-parole d'une organisation terroriste...

 

Stop ! Absurde, insensé ! Ce raisonnement ne tient évidemment pas la route. Mais pourquoi alors, Bahar Kimyongür risque-t-il d'être condamné à sept ans de prison par la Cour d'appel de Bruxelles le 14 juillet prochain ?

 

Ce mardi 9 juin, lors de la troisième séance de la Commission parlementaire consacrée à l'évaluation de la loi « sur les infractions terroristes » de 2003, seront entendus le Comité T, la Ligue des droits de l'Homme, Amnesty International...

Le CLEA invite les différents membres de la société civile belge à suivre la seule voie réaliste, celle qu'empruntent les intellectuels français qui exigent l'abrogation de la législation liberticide :

http://www.calas-fr.net/petition.2009-03-31.7555668522/

 

Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur l'évaluation en cours, sur les dangers de la loi « antiterroriste » et sur les moyens de s'y opposer, parcourez le dossier du CLEA :

http://www.leclea.be/abrogation_lois_liberticides/dossier.html

 

Supervisez le travail des parlementaires, le CLEA.

_______________________________________________

 

19:22 Gepost door F. in Actualiteit | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.